BIENVENUE À BORD

LE CHAMPLAIN ET LE SALON BLUE EYE

Le Blue Eye est un salon aménagé à 3,5 mètres sous le niveau de la mer. Il est à la même hauteur que la salle des machines à bord du Champlain qui aura aussi trois frères offrant la même vue. Le salon peut accueillir 40 passagers à la fois, 28 assis et 12 debout. Il y a un bar et l'ambiance est relaxante. Lorsqu'il y a des mammifères ont peut même les entendre échanger des sons. Le navire peut accueillir 184 passagers et 115 membres d'équipage. Ponant est une des rares compagnies à permettre l'accès à la timonerie à ses passagers à tous moments sauf durant les manoeuvres d'arrivée et de départs. Voyez les détails techniques sous "bateaux" + paquebots. 

MSC MERAVIGLIA

Le 14 octobre 2019 j'ai passé la journée à bord du MSC Meraviglia et vu les deux spectacles que le Cirque du Soleil at sea y présente. C'est sa première visite en Amérique du Nord. Il doit revenir l'an prochain. Détails technique du navire sous "bateaux" + paquebots. Voyez l'arrivée du navire sous "l'Actualité". 

SILVER CLOUD EXPEDITION

J'ai eu le privilège de dîner à bord du Silver Cloud Expedition lors de son passage à Québec. Rénové en 2017 le Silver Cloud est depuis devenu le plus grand navire d’expédition luxueux au monde. Les détails techniques sont sous l'onglet "bateaux" + paquebots. La croisière coûte un peu plus cher à bord de ce navire mais à peu près tout est inclus: excursions, bar, wi-fi, etc. On donne même des sacs à dos à l'embarquement pour les excursions. Silversea affirme que 10 % de sa clientèle est canadienne et 3 % francophone. Les services sont offerts à bord dans plusieurs langue. Au départ de Québec la croisière de 15 jours amène les passagers jusqu'à Fort Lauderdale. Ils offrent aussi une croisière autour du monde de 167 jours pour 2021.

QUEEN MARY 2

Le 3 octobre 2016 quelques heures après son arrivé, le Queen Mary 2 et son commandant Kevin Oprey (celui qui a porté secours à Mylène Paquette qui traversait l'Atlantique à la rame) a reçu la presse pour parler des travaux de rénovation de 132 millions $ effectués du 27 mai au 21 juin dernier au chantier naval de Hambourg en Allemagne le seul capable d'accueillir pareil navire. Les travaux ont duré 25 jours, dont 19 jours en cale sèche. Environ 5 000 ouvriers ont travaillé 24 heures par jour pour réaliser les travaux, soit environ un million d'heures de travail. Cunard fondé par un résident d'Halifax a aujourd'hui 176 ans. Elle est la seule compagnie à avoir un planétarium à bord, la première à offrir une bibliothèque et la seule à accueillir les chiens. D'ailleurs on a doublé la capacité du chenil et le salon attenant pour que les maîtres puissent dorloter pitou. L'ambassadrice du Château Frontenac, Daphnie, une chien de race Saint-Pierre, a visite les installations. Remarquez la borne-fontaine installée à la suggestion du Duc de Windsor. On s'est grandement inspiré de la décoration du premier Queen Mary. On a repeint l'intérieur (3 900 gallons de peinture), aménagé 50 nouvelles cabines dont 15 pour personnes seules, portant la capacité d'accueil du navire en occupation double de 2 592 à 2 961 passagers. Ils sont servi par un équipage de 1 178 personnes. On a refait tout l'étage des buffets (Queen's Grill et Princess Grill) et certains restaurants sont maintenant ouverts 24 heures par jour, tout un changement. On a changé 600 000 pieds carrés de tapis, changé 6 500 accessoires (lampes, etc) et installé 4 000 nouveaux cadres. La suite principale a été refait en entier. Pour l'occuper pendant sept jours, un couple doit débourser 40 000 $. Le Queen Mary 2 compte 17 ponts, soit l'équivalent d'un édifice de 23 étages. Il affiche 200 pieds de hauteur à partir du niveau de la mer. Il est maintenant classé 6e au monde par sa longueur et 11e par son nombre de passagers. Le Queen Mary 2 mesure 1 130 pieds/342 mètres de long, 135 pieds/41 mètres de large avec un tirant d'eau de 33 pieds/10 mètres. Il peut atteindre une vitesse de 30 noeuds/60 kilomètres à l'heure. Le commandant Opey m'a expliqué qu'il passait généralement deux mois à bord suivi de deux mois de congé. Sur une année c'est sept mois en mer et cinq mois de congé. Sa femme l'accompagne actuellement. C'est sa 6e visite à Québec.