VU DU GRATTE-CIEL DE LÉVIS

Le 23 mai 2023 j'ai eu l'occasion de monter au 15e étage du 150 rue des Commandeurs sur la Cité Desjardins à Lévis, le seul gratte-ciel de Lévis. Voyez la vue spectaculaire que l'on a sur le Saint-Laurent et la capitale. de l'ouest à l'est. 

Remorqueur construit par le Groupe Ocean pour la défense nationale au coût de 102 M$. Le contrat a été accordé en avril 2019 et prévoit des travaux pendant 42 mois qui emplois 60 travailleurs au chantier de l’Ìle-aux-coudres. Certains travaux sont effectués aux installations du Groupe Ocean à Québec. On voit ici le Barkerville en essais devant Québec le 29 avril 2024. Les remorqueurs seront en service à Halifax et à Esquimalt en Colombie-Britannique. 

C'était le 5 octobre 2017 entre 5 et 6 heures au-dessus du Crown Princess.

CORNE DE BRUME

CORNE DE BRUME
Quand le Saint-Laurent est couvert de brume, les bateaux doivent actionner, à toutes les minutes, leur corne de brume pour signaler leur présence. C'est ce qui c'est passé le 30 mai dernier vers 5 heures du matin avec le Catherine Desgagnés en route pour Sorel.
corne de brume.mov
Format Video QuickTime 95.1 MB

L'ESTUAIRE DE LA RIVIÈRE SAINT-CHARLES

Depuis quelques années le Port de Québec amarre des paquebots dans l'estuaire de la rivière Saint-Charles.  Plusieurs demandant s'il y a assez de place. Voyez par vous-même. Les navires de croisières peuvent même y virer de bord. Un nouveau terminal de croisières y a été construit et inauguré en août 2022. 

KRUZENSHTERN

La vedette de la venue des Grands voiliers à Québec en 1984, le Kruzenshtern était de passage à Québec du 7 au 10 octobre 2012 en préparation du Rendez-vous des grands voiliers de 2017 à l’occasion du 150e anniversaire du Canada. Le Kruzenshtern est un quatre mâts barque russe construit en 1926 à Bremerhaven en Allemagne sous le nom de Padua du nom de la ville italienne de Padoue. Le navire a été donné à la Russie en 1946 à titre de dommages de guerre et rebaptisé du nom de l’explorateur du début du siècle. C’est le plus grand des voiliers traditionnels encore en activité. Le voilier qui mesure 114 mètres (376 pieds) de long, 14 mètres (46 pieds) de largeur, 51 mètres (168 pieds) de hauteur avec un tirant d’eau de près de 7 mètres (16 pieds) compte un équipage de 257 marins. De 1958 à 1972, une importante modernisation a été effectuée avec l’installation de ses deux moteurs diésel actuels de 1 000 chevaux vapeurs chacun. Il peut atteindre une vitesse de 17 nœuds (32 km/h). En 1991sa propriété a été transférée à l’Académie des pêches de la Baltique. Après la chute de l’URSS, le Kruzenshtern a commencé à prendre des passagers et a effectué deux tours du monde en 1995-1996 et 2005-2006. Source : wikipédia

LES ÉPAVES DE LA MARINA DE LÉVIS

On estime que depuis la fondation de la Ville de Québec en 1608 environ 40 000 navires ont fait naufrage dans le Saint-Laurent. Au cours des derniers mois les médias ont fait état de la présence de plusieurs épaves devant la Cité de Champlain. Au fil de pérégrinations sur le Saint-Laurent cet été, trois épaves ont été observées tout juste à l’est de la Marina de Lévis. Par Google earth (photo 1) on peut apercevoir la silhouette des épaves. De la rive, à marée basse, ont peut voir ces épaves en observant bien (photos 3 et 4). Dans la brochure « Une piste cyclable à raconter » la Ville de Lévis explique que l’endroit connu sous le nom de Prince’s Pier ou le quai Impérial est devenu un brise lame pour la Marina de Lévis avec une photo (2) où l’on peut compter 6 épaves, mais sans donner d’explications. L’historien de la Ville de Lévis, monsieur David Gagné affirme que ce sont des barges de transport de bois qui ont été abandonnées au milieu des années 1920 par des compagnies qui ont fait faillite à la suite de la chute brutale du commerce du bois en 1890. Ces barges, bien sûr, n’avaient pas de moteur, elles étaient touées par des remorqueurs. Comme des embarcations ont été abandonnées et n’ont pas fait naufrage, elles ne sont pas répertoriées dans la banque de données du gouvernement fédéral sur les épaves du Saint-Laurent.