NAVIRES MILITAIRES

FNS GARONNE

FNS Garonne navire de soutien outre-mer de la Marine française remontant le Saint-Laurent le mercredi 9 octobre 2019. On ne sait pas d'où il vient et oû il va. 

USS BILLINGS

Un tout nouveau navire de la marine américaine le USS Billings est passé devant Québec au soir du 1er juillet 2019. Il a été livré à la marine le ler février dernier dans l’état du Wisconsin où il a été construit sur le Lac Michigan. Il a visité plusieurs ports des Grands Lacs avant de partir pour son port d’attache en Floride. Toutefois, alors qu’il quittait le port de Montréal le 16 juin dernier l’équipage a perdu le contrôle du navire qui a heurté le Rosaire Desgagnés qui était amarré. Il n’y a pas eu de blessé, mais des réparations ont été effectuées avant qu’il puisse reprendre la mer. Le commandant a été rélevé de ses fonctions dans les jours suivants. Il mesure 388 pieds de long par 58 de large. Il peut atteindre une vitesse de 40 nœuds/80 kmh

USCG BISCAYNE BAY

USCG BISCAYNE BAY remorqueur brise-glace construit en 197. Mesure 43 mètres de long par 11 de large avec un tirant d’eau de 4 mètres. Rayon d’action de 7 400 km. Équipage de 17 personnes dont trois officiers.  Basé à St-Ignace au Michigan en opération dans le détroit de Mackinac dans la portion nord du lac Michigan et à l’occasion aux lacs Supérieur et Érié. A fait un arrêt de quelques jours à Québec en route pour Halifax le 13 juin 2019

NCSM ORIOLE

Le NCSM Oriole est le plus ancien navire de la Marine royale canadienne (MRC). Il a été construit en 1921 en tant que bâtiment amiral du Royal Canadian Yacht Club de Toronto, en Ontario, avant d’être mis en service dans la MRC en 1952. Ce voilier, dont le barrot fait près de 5,8 mètres/191 pieds, pèse environ 92 tonnes et compte 22 couchettes. L’Oriole est un ketch qui s’apparente à une goélette, à la différence que son mât d’artimon est plus petit que son grand mât et qu’il est plus surélevé vers l’arrière. Toutes voiles dehors, le NCSM Oriole déploie quelque 1 220 mètres carrés de voile en Dracon. Le travail de déploiement de ces gigantesques voiles et de dégréement des mâts s’exécute manuellement; on ne trouve aucun treuil sur le bâtiment. La coque du NCSM Oriole est en acier, mais les ponts, la cabine, les claires-voies et les écoutilles sont tous en teck. L’Oriole est un solide yacht fort utile pour l’instruction axée sur le travail d’équipe et le matelotage. Sa participation à des courses a principalement pour objectif d’offrir à des équipages inexpérimentés d’autres possibilités d’instruction.

USCG MOBILE BAY

USCGC Mobile Bay est un remorqueur de déglaçage actif sous la direction de la garde côtière des États-Unis. Son port d'attache est situé à Sturgeon Bay, Wisconsin sur le lac Michigan.

Longueur : 43 m/140 p par 11 m/37 p de largeur avec un tirant d’eau de            4 m/12 p avec un équipage de 30 marins.

Date de lancement : 11 décembre 1978

USCGC ESCANABA

Construit en 1985 par Robert Derecktor Shipyard de Middleton au Rhose Island. Mesure 280 pieds/82 mètres de long par 28-12 de large avec un tirant d’eau de 14 pieds/4 mètres. Il compte 14 officiers de 86 marins. Son port d’attache est Boston

PRISONNIER DES GLACES PENDANT TROIS MOIS

Le navire de la marine américaine USS Little Rock est demeuré prisonnier des glaces pendant trois mois dans le Port de Montréal. La frégate est entrée en service le 16 décembre 2017 lors d’une cérémonie à Boston, sous la neige, à laquelle participaient 8 500 personnes. Son départ pour son port d’attache à Mayport en Floride a été retardé à cause du mauvais temps. Il est finalement parti le 20 décembre. Il a effectué une visite de courtoisie dans le port de Montréal où il est demeuré prisonnier de la glace depuis le 27 décembre. Il est finalement parti le 31 mars vers 7 heures du matin précédé par le brise-glace Des Groseilliers de la Garde côtière canadienne. Il est passé devant le Québec vers 15 heures.  Le USS Little Rock mesure 378 pieds/115 mètres de long, 54/17 de large avec un tirant d’eau de 13 pieds/4 mètres. Il peut atteindre une vitesse de 45 nœuds/83 kilomètres à l’heure. Il a coûté près de 350 M$.

FULMAR

FULMAR  P740  Le patrouilleur de service public Fulmar, est un ancien chalutier acquis par la Marine nationale. Il a son port d’attache à Saint-Pierre-et-Miquelon. Les missions du patrouilleur de service public Fulmar sont la protection (patrouille, action de souveraineté) et le service public (secours en mer, police de la navigation, police des pêches, assistance aux zones isolées...) en Atlantique du Nord-Ouest. Le navire peut appareiller en une heure en cas de force majeure. Il a été lancé en 1991. Il compte un officier et dix mariniers.  Il mesure 39 mètres/129 pieds de long par 8,5/28 de large, avec un tirant d’eau de 5 mètres/16 pieds et un tirant d’air de 16 mètres/53 pieds. Il a été amené à quai par le remorqueur Ocean K. Rusby presque plus gros que le Fulmar.  

H.M.S. JEFFY JAN II

Après avoir été rénové au chantier naval Boulet et Lemelin du Yacht Club de Québec Le Jeffy Jan II a été amené au Lieu historique chantier A.C. Davie de Lévis le 12 juin 2017. Il y sera exposé du 20 juin au 29 août 2019. L'accès est gratuit. Il a été rénové comme il était à la sortie de l'usine en 1937. Voici l'histoire de ce dernier navire de la deuxième guerre mondiale alors que Québec était devenu le centre du monde. 

Le Musée naval de Québec a  acquis en 2014 le yacht H.M.S. Jeffy Jan II, le dernier témoin d’un moment de l’histoire où Québec fut le centre du monde. L’objectif de cette acquisition est de redonner à la population un symbole commémorant l’importance qu’a joué Québec lors de la Deuxième Guerre mondiale dans le devenir du monde tel qu’on le connaît aujourd’hui.

 

La valeur historique du H.M.S. Jeffy Jan II est indéniable. À Québec, en 1943 et 1944, se sont tenues deux conférences qui ont été au cœur des décisions qui ont affecté l’avenir du monde libre. Le H.M.S. Jeffy Jan II fut le témoin le plus imposant et le plus original de ces instants décisifs de notre histoire. Ayant côtoyé de près les délégués de la Conférence de Québec de 1943 à laquelle participait Churchill, Roosevelt et MacKenzie King, il constitue aujourd’hui l’un des derniers témoins de cet événement.

 

Le bateau fut commissionné par la Marine royale anglaise et au service de Lord Atlhone, Gouverneur général du Canada de 1940 à 1946, et de la princesse Alice. II était stationné à Québec et manoeuvré par des marins canadiens. En plus de nombreuses escortes de navires de prisonniers allemands, il naviguait sur le fleuve afin de transporter les dignitaires de passage à Québec.

 

Le Jeffy Jan II est un Chris Craft Cabin Cruiser 1937 de 36 pieds de longueur et pouvant transporter une quinzaine de personnes. Ce type de yacht lui-même est rare et historique. Il en existe très peu au monde. Le Musée naval de Québec et ses historiens croient que ce yacht a une grande valeur historique pour le Canada et le monde de par les événements qu'il rappelle.

 

L’opération de transport terrestre du bateau s'est déroulée le 10 juin 2014 en mi-journée depuis Lévis jusqu’au Port de Québec. 

 

Monsieur Rolland Cantin de Saint-Romuald avait acheté le Jeffy Jan en 1972 et l'avait rénové pour en faire son bateau de plaisance. Toutefois le bateau n'a pas touché l'eau depuis une dizaine d'années, voilà pourquoi il a été transporté par la route.

 

 

Les travaux de rénovation ont duré un an. Aujourd'hui c'est avec fierté que le Musée naval de Québec expose le bateau dans le cadre des fêtes du 150e anniversaire du Canada. Des guides seront sur les lieux pour vous donner des explications et vous permettre de voir l'intérieur du Jeffy. Des nombreux panneaux d'interprétation vous raconte l'histoire du bateau donné à la marine canadienne par la famille Caldwell. 

NCSM Montreal

Après avoir aidé les sinistrés de Trois-Rivières et célébrer le 375e anniversaire de Montréal le NCSM Montreal retourne à sa base à Halifax après avoir passé la nuit à Québec en ce lundi 22 mai 2017 fête de la Reine. 

USCG KATMAI BAY

Le remorqueur et brise glace Katmai Bay de la Garde côtière américaine est en escale à Québec en route pour Portland, Maine. Il a son port d'attache à Sault-Ste-Marie sur le lac Michigan. Il mesure 140 pieds/43 mètres de long par 37 pieds/11 mètres de large.

RS NORGE

RS NORGE yacht royal de Norvège. Construit en Grande-Bretagne en 1937 pour Sir Thomas Sopwith il a été acheté par la Norvège en 1947  pour le roi Haakon VII. Il compte un équipage de 18 officiers et 37 marins. Il mesure 80 mètres/264 pieds de long et 11,6 mètres/38 pieds de large avec un tirant d’eau de 5 mètres/16 pieds. Il peut atteindre une vitesse de 17 nœuds/35 km-h. Il arrive d’Oslo en Norvège et fait route vers Toronto. Il est armé et c’est la marine royale norvégienne qui s’occupe de son entretien. Comme tous les autres bateaux qui remontent le Saint-Laurent il a changé de pilote à Québec. 

KAREL DOORMAN de la marine des Pays-Bas.

KAREL DOORMAN de la marine royale des Pays-Bas est un navire multi-fonction d’appui aux opérations amphibies. Il a été construit au chantier Damen en Roumanie au coût de 363 millions d’Euro (480 millions $ US). Il est arrivé à Vlissingen aux Pays-Bas le 16 août 2013. En septembre 2013, le gouvernement néerlandais annonçait des coupures budgétaires empêchant le navire d’entrer en service, mais la décision a été renversée peu après. Il mesure 205 mètres (672 pieds) de long, 30 mètres (100 pieds) de haut avec un tirant d’eau de 8 mètres (26 pieds). Sa vitesse de croisière est de 18 nœuds (33 km/h). Il compte sur un équipage de 150 marins. On ne donne pas sa destination, secret militaire, mais on peut présumé qu’il est en route pour Montréal parce qu’il ne peut pas passer dans la voie maritime du Saint-Laurent. Il est passé devant Québec vers 20 heures le 25 mai 2015.

THEODORE TOO

Vedette d'une émission de télé pour enfants le remorqueur Theodore a fait le plaisir des petits et des grands durant le Rendez-vous naval en effectuant de nombreuses balades sur le St-Laurent.